Panama City aux allures d'une photo vintage

En novembre 2020, j'ai pris un vol pour le Panama, après de longues hésitations.

 

Armée de mon Olympus OM10, je vais pouvoir retrouver un nouveau vent de créativité après ces quelques mois compliqués.

Panama City, la première fois, c’est assez impressionnant, rempli de buildings, ça a des airs de Miami (dixit la fille qui n’a jamais mis les pieds à Miami soit dit en passant).

A contrario, quand on se promène à travers cette ville, les rues sont toutes autres. Ce n’est pas vraiment animé, c’est assez sale et un peu pauvre. C’est quand même un terrain de jeu passionnant, c’est nouveau et il y a de petits stands de tout et n'importe quoi.

C'est une ville de tous les contraires et la petite photographe que je suis s’amuse à essayer de figer ça visuellement.

 

En Décembre 2020, après un mois passé au Panama, je décide d’aller faire développer mes photos sur place. (J’avais surtout pas envie d’attendre 3 semaines de plus, de rentrer en France).

 

Je donne au labo une Kodak Ultramax et une Gold 200, là c’est le drame. 

La première ressortira jaune et saturée, la seconde ,dont je poste les photos ici, aura un mélange entre le sépia et le noir &blanc. En plus de ça, le scan n’est pas ouf.

 

Un peu désorientée face à ses images, j’arrive finalement à leurs trouver un charme. Je suis une personne qui essaye de voir le positif, surtout en photo où je travaille énormément à l’argentique et dont l’un des piliers, personnellement,  est d'accepter l’imperfection. 

Puis après tout, ça reste une expérience de se retrouver avec un développement raté, ça me permettra de réfléchir à une façon de retoucher plus adéquate et donc instructive pour moi travail plus poussé en post production:  

Je décide alors de passer mes photos en noir & blanc, d’ajuster le contraste et les paramètres de tonalités comme je peux.

 

Je ferai scanner mes photos une seconde fois à Paris mais je déciderai de garder le premier scan qui donne un côté très vintage. Preuve d’acceptation de ma part pour cette série “loupée”.

 

Finalement, ce sera ma première série en noir & blanc et cela m’a donné envie d’expérimenter plus, mais dans de bonnes conditions.

Par Sindy.