Lueurs, ma première série expérimentale à la Cinestill 800

La Cinéstill 800 est une pellicule argentique. Elle est souvent utilisée par les photographes pour les photos de nuit, car elle a la caractéristique d’être particulièrement adapté aux éclairages tungstène (Aka Néon) et peut être poussée jusqu’à 3200 ASA.

 Pendant des mois, les copains et moi on a rêvé de s’en procurer une. On a imaginé tout ce qu’on pourrait faire avec. Et puis un jour elle est revenue en stock. Ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai cassé ma tirelire afin d’acheter un trio de cette pélloche..

C’est lors de mon premier voyage au Panama, que je tenterais de m’approprier cette pellicule. J’ai tenté de photographier des détails lorsque le temps est entre chien et loup.
Et c’est à ces moments là de la journée que la photographie, en général, n’est jamais simple, souvent trop contrastée, perte de détails dans les ombres, etc..


Au final, j’ai fait développer ma série et j’en suis plutôt contente. Les seules choses qui me gênent personnellement, c’est cette présence de grain (beaucoup trop pour moi, qui adore les portra par exemple), et le fait de mettre bloqué dans ma créativité en le mettant dans un appareil pas trop adéquat. 

Pour l’explication, en général j’utilise un Canon EOS 500n et un Olympus OM10, l’objectif du Canon ouvre à f4, celui de l’Olympus à f1.8 

 

Pour rappel, plus le chiffre du diaphragme est petit, plus le diaphragme est ouvert et donc laissera entrer plus de lumière.

 

Tout naturellement j’ai choisi la configuration la moins adaptée à cette expérience ahah, ayant choisi le canon pour ce premier test. En effet pour la photo de nuit, avoir un appareil qui ouvre à 1,8 n’est pas négligeable.


Je retenterais l’expérience de la Cinéstill, mais je veillerais à la mettre dans un appareil qui me permettra de pousser plus loin les capacités créatives de nuit. 

Par Sindy.

As tu une question ?
  • Icône Instagram blanc
  • Icône Pinterest blanc
  • Icône YouTube blanc